1386742_3_41f6_dans-un-bidonville-de-sud-africains-blancs-a_7ea6221d971f96bb021f4a4ab2d97279Johannesburg, correspondance: On pensait le filon épuisé. Tant de reportages sur les « Blancs pauvres » sud-africains avaient déjà été diffusés à l’occasion de la Coupe du monde de football en 2010. Le sujet, il est vrai, collait bien aux canons de la « bonne histoire ». Nouveau, inattendu, visuel et émouvant : ces visages fatigués, ces regards perdus.

Face au déferlement, les Sud-Africains avaient préféré laisser filer, trop flattés d’être les hôtes d’un tel événement mondial. Mais le 19 mai, la BBC n’a pas eu droit à cette faveur. Un ancien correspondant, en poste sous l’apartheid, était revenu révéler un « vilain secret dans la nouvelle Afrique du Sud : la pauvreté blanche ». Avec en tête cette question : « Est-ce que les Blancs ont un avenir en Afrique du Sud ? » On le vit ainsi déambuler à Sonskyn Hoekie (le « coin ensoleillé » en afrikaans), ce « bidonville blanc » situé dans la périphérie de la capitale sud-africaine, Pretoria. Pas d’électricité. Ici, « derrière des cabanes…

le monde.fr

Ajouter un commentaire