hollande fFrançois Hollande a « déploré profondément », vendredi auprès de l’AFP, « les atteintes au respect de la vie privée », et annoncé « examiner les suites, y compris judiciaires » à apporter à la parution du magazine Closer faisant état d’une relation entre lui et l’actrice Julie Gayet. S’exprimant en son nom propre et non pas en tant que président de la République, François Hollande « déplore profondément les atteintes au respect de la vie privée auquel il a droit comme tout citoyen » en ajoutant qu’il « examine les suites, y compris judiciaires, à apporter à cette parution » de Closer.

lepoint.fr

Ajouter un commentaire