FAMARA DIOCKOUFamara Diockou n’a pas été « gâté » pendant les douze ans  du magistère de Me Wade. Comme certains  cadres du parti l’ont fait, lui aussi  aurait pu prendre la carte de l’APR ou suspendre ses activités politiques.  Mais voilà, Famara veut rester fidèle à ses convictions. S’il ne nourrit pas l’intention de quitter la formation libérale, Famara a tout de même décidé prendre  ses  » responsabilités ». Dans cet entretien, il revient aussi sur la libération de Karim Wade, la réorganisation de la fédération Pds de France…

Ajouter un commentaire