Jean-Marc AyraultLe ministre des Affaires étrangères et du Développement international, M. Jean-Marc Ayrault, est attendu à Dakar jeudi , occasion pour «faire le point sur les relations bilatérales très denses entre la France et le Sénégal et sur les questions régionales», annonce un communiqué.

A Dakar, Jean-Marc Ayrault s’entretiendra avec son homologue sénégalais et avec le président Macky Sall pour «faire le point sur les relations bilatérales très denses entre la France et le Sénégal et sur les questions régionales».

Le communiqué note que ce déplacement «permettra notamment de préparer la visite d’Etat en France du président Macky Sall prévue en décembre». Jean-Marc Ayrault «saluera certaines initiatives récentes de développement, notamment de coopération décentralisée».

Le ministre participera, aux côtés du président Macky Sall, à la cérémonie de la journée des forces armées et rendra un hommage aux tirailleurs sénégalais, à Thiaroye.

Dans le cadre de son agenda toujours, il aura des consultations sur les crises internationales relevant du conseil de sécurité des Nations unies, dont la présidence est exercée ce mois-ci par le Sénégal. M. Ayrault rencontrera également la communauté française établie au Sénégal.

Il est également prévu une à 14h30 une conférence de presse au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur suivie, à 15h45 d’une visite de site de Rufisque en présence du Maire de la Ville.

Le communiqué signale que la ville de Nantes dont M. Ayrault a été maire de 1989 à 2012 et la ville de Rufisque ont une coopération décentralisée depuis 1992.

Les deux collectivités travaillent actuellement sur l’élaboration d’un prochain programme triennal qui serait axé sur deux volets : la culture et la vie associative, note le communiqué ajoutant qu’à ce titre, un projet de création d’un Centre d’art à Rufisque est en cours d’élaboration.

L’étape de Rufisque sera marquée par un point presse en marge de la remise symbolique du Plan de développement urbain durable de la ville de Rufisque, la visite du futur bâtiment de l’état civil rénové par la Mairie.

La mairie de Nantes a contribué à l’achat du matériel informatique et à la formation des agents de la municipalité.

Il est également prévu une visite à la Fondation SOCOCIM suivie d’une visite du cimetière de Thiaroye en présence de soldats français et sénégalais, d’anciens combattants et des autorités.

Avec Senenews

Ajouter un commentaire