PDSDakar, 31 mai (APS) – Le Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) demande à son groupe parlementaire des Libéraux et démocrates de ‘’déposer sur le bureau de l’Assemblée nationale une question d’actualité pour obliger le gouvernement à la transparence et respecter son engagement, non tenu, de +gestion vertueuse+’’.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le comité directeur du PDS ‘’rappelle que la transparence dans la gestion des affaires publiques est une exigence constitutionnelle à laquelle le gouvernement est obligé de se soumettre’’.

L’instante dirigeante du PDS ‘’s’insurge contre tout le tintamarre autour de sommes qui seraient recouvrées par le ministre de la Justice à la suite de médiation pénale dans des procédures » devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI)

Elle ‘’exige du gouvernement la transparence la plus totale sur l’identité des sociétés ou personnes qui, après avoir volé les deniers publics, ont négocié, sur le montant des sommes détournés et sur le montant des sommes versées’’.

Le ministre de la Justice, Aminata Touré, annoncé, mercredi dernier, qu’environ 3 milliards de francs CFA ont été recouvrés, dans le cadres de la traque des biens mal acquis déclen. Mme Touré s’exprimait au cours d’une cérémonie de remise d’un chèque d’un milliard de francs au ministre du Budget.

Cette somme sera réinvestie dans la mise en place d’une Agence de sécurité de proximité, a-t-elle assuré.

Ajouter un commentaire