Manko wattu senegaal

Dakar, le 03 novembre 2016

SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL

PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL

Références

* Code électoral modifié ;

 * loi N° 2016-27 du 19 Août 2016 portant Refonte partielle des listes électorales ;

  * décret N° 2016-1535 du 29 Septembre 2016 portant application de la loi N° 2016-27 du 19 Août 2016 portant Refonte partielle des listes partielles.

* Loi n° 2016-09 du 14 mars 2016 instituant une carte d’identité biométrique CEDEAO.

* Décret n° 2016-1536  du 29 septembre 2016 portant application de la loi instituant la cartes biométrique CEDEAO

* Arrêté n° 14898 du 3 octobre 2016 fixant les modalités de fonctionnement des commissions administratives chargées de la refonte partielle des listes électorales

Voir toute la lettre

Objet : contentieux pré-électoral

 

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Comme vous le savez, nous considérons aujourd’hui que le consensus qui a toujours prévalu en matière électorale dans notre pays a été rompu avec le dépôt unilatéral, en procédure d’urgence, du projet de loi portant refonte partielle des listes électorales, son adoption et sa promulgation. Nous avions fait un effort important en participant majoritairement  à la commission technique de Revue du code électoral (Ctrce), mise en place après la rencontre du 28 mai 2016 entre les forces vives de la Nation et vous-même.

Cette rupture du consensus en matière électorale bien établi depuis un quart de siècle nous mène vers des lendemains incertains pour notre pays et notre peuple. Le démarrage de la « révision exceptionnelle » et la publication des textes réglementaires organisant ladite révision en vue des élections législatives de 2017 nous interpellent tous. C’est pourquoi, nous avons décidé de tirer la sonnette d’alarme et de vous écrire pour vous soumettre, en urgence, certaines de nos préoccupations. Lire la suite ……

Ajouter un commentaire